Libérer l’invite de commandes windows

tux

Je vous souhaite pour commencer une bonne année 2013 et surtout une bonne santé et pourquoi pas un peu d’argent avec en vu les différentes augmentations que nous allons voir cette année à savoir le Livret A, le logement, prix du gaz, prix de l’électricité, taxis, bière etc…

Qui n’a jamais saisi par erreur une commande Unix/Linux dans l’invite de commande sous Windows? Personnellement moi c’est surtout avec les commandes « ls » et « ifconfig » , question d’habitude ^^
Mon copain JF m’avait concocté un petit script batch pour rigoler afin d’ajouter les alias de mes commandes.

Récemment un collège m’a envoyé un mail disant qu’il faisait par habitude des erreurs de frappes dans le cmd sous windows, j’ai alors décidé de partager mon « Tux Terminal » que j’ai commencé à améliorer mais je compte sur vous pour le peaufiner d’avantage (je vois déjà venir « format c:« ), alors lâchez vos commentaires 😉

Voici le script « tux.bat » en question, à mettre dans « C:\Windows\System32« .

@echo off
title Tux Terminal for Windows
mode 128
color 0A
echo %username%@%computername% :
echo.
echo.

doskey ls=dir /b
doskey ifconfig=ipconfig
doskey uname=ver
doskey top=tasklist
doskey clear=cls
doskey pwd=chdir
doskey ls-R=tree
doskey cat=type
doskey sleep=pause
doskey export=set
doskey grep=find
doskey dif=fc
doskey mv=echo move ou rename
doskey rm=del
doskey services=echo Taper « sc queryex | findstr « DISPLAY_NAME STATE » »
cd %USERPROFILE%
cmd /K

Ensuite dans l’invite de commande, il vous suffira de taper la commande « tux » pour accéder à ce dernier.

Publicités

Astuces et raccourci pour consoles virtuelles

Beaucoup de débutants sont perturbés quand ils rencontrent le « terminal de la mort » (et oui j’ai déjà entendu ^^).

Voici donc un rappel des principaux raccourcis et également quelques astuces. Il est bien évident qu’il est conseillé de connaître les commandes de base avant d’aller faire joue-joue en console 😉

Ctrl + Alt + F1 jusqu’à en général F6
Basculer vers un terminal virtuel.

Pour info la commande « tty » permet de savoir dans quel terminal on est.

Ctrl + a (identique à la touche Orig.)
Déplace le curseur au début de la ligne actuelle.

Ctrl + e (identique à la touche Fin)
Déplace le curseur à la fin de la ligne actuelle.

Alt + b
Déplace le curseur au début du mot courant ou précédent.

Alt + f
Déplace le curseur à la fin du mot suivant.

Tab
Saisie semi-automatique de commande au de nom de fichier/dossier.

Ctrl + u
Efface la ligne courante.

Ctrl + k
Supprime de la position du curseur jusqu’à la fin de la ligne.

Ctrl + w
Supprime le mot avant le curseur.

Shift + PageUp
Fait défiler le terminal vers le haut.

Shift + PageDown
Fait défiler le terminal vers le bas.

Ctrl + Flèches de déplacement
Pour se déplacer entre des paragraphes ou des mots.

Ctrl + l
Efface toutes les commandes précédemment exécutées (comme la commande clear).

reset
Pour réinitialiser votre terminal.

history
Affiche l’historique des commandes tapées précédemment.

Ctrl + r
Trouver la dernière commande qui contient le terme souhaité.

Ctrl + c
Tue le processus en cours.

Ctrl + z
Envoyer le processus actuel en arrière-plan.

Ctrl + d
Déconnexion à partir du terminal actuel.

Ctrl + Alt + Suppr
Redémarrer le système.

loadkeys fr
Passe en clavier français (« setxkbmap fr » sous X).

GPM (à installer)
Curseur de terminal piloté par la souris.

Ctrl + s
Pour stopper les messages de démarrage (car c’est pas toujours facile à lire).

Ctrl + q
Pour reprendre le démarrage.

Obtenir un tty (8) de log (à faire en root):
echo "daemon,mail.*;news.=crit;news.=err;news.=notice;*.=debug;*.=info;*.=notice;*.=warning   /dev/tty8" >> /etc/rsyslog.conf && invoke-rc.d rsyslog restart

N’hésitez pas à me faire savoir si j’ai oublié des raccourcis sympathiques ou si vous avez une d’autre astuces 😉

Connexion sans mot de passe dans network-manager

C’est souvent dérangeant chez beaucoup de personne le faite que network-manager demande le mot de passe pour se connecter à un réseau wifi.
Il est simple de remédier à cela, il suffit dans :

Système → Préférences → Connexions réseau

D’ouvrir dans l’onglet « Sans fil » une connexion à modifier et de cocher la case en bas à gauche « Disponible pour tous les utilisateurs ».

Simple mais souvent le reflex est de se rendre dans le gestionnaire de clés de chiffrement.